tumorectomie du sein



QU’EST-CE QU’UNE TUMORECTOMIE DU SEIN ?

Une tumorectomie du sein consiste en l’ablation chirurgicale d’une lésion du sein .


COMMENT SE PASSE L’OPERATION ?

L’intervention est réalisée sous anesthésie générale.

Elle  comporte une incision cutanée sur le pourtour de l’aréole ou directement en regard de la lésion. Si la lésion n’est pas palpable, mais de découverte radiologique, un repérage de cette lésion sous contrôle radiologique ou échographique est nécessaire.

Au cours de l’intervention un contrôle radiologique de la pièce est parfois effectué pour  vérifier son ablation.

Quand la lésion est palpable, il est possible de réaliser au cours de l’intervention un premier examen histologique (non définitif) du nodule.

Cet examen peut conduire à pratiquer dans le même temps opératoire un curage axillaire par une incision sous le bras. Il s’agit d’une intervention réalisée dans le but de prélever et d’analyser des ganglions.

Seul l’examen histologique définitif permettra de porter un diagnostic précis et de donner des éléments pronostics afin d’établir avec vos médecins un éventuel traitement ultérieur.

 

Y A-T-IL DES RISQUES OU INCONVENIENTS ?

La tumorectomie du sein est une intervention courante et bien réglée dont le déroulement est simple dans la majorité des cas.

Parfois, un lymphocèle (épanchement liquidien) peut apparaître dans la zone opératoire, cela se produit par une douleur et un gonflement. Il faut alors contacter votre chirurgien.

Exceptionnellement, une hémorragie ou une infection sévère peuvent survenir dans les jours suivants l’opération et nécessiter une ré intervention. Comme toute chirurgie, cette intervention peut comporter très exceptionnellement un risque vital ou de séquelles graves.

Plus tardivement si un curage axillaire a été pratiqué, vous pouvez ressentir une gêne à la mobilisation du bras, une augmentation de volume de celui-ci ou un trouble de sensibilité de la face interne du bras.

Certains risques peuvent être favorisés par votre état, vos antécédents ou par un traitement pris avant l’opération. Il est impératif d’informer le médecin de vos antécédents (personnels et familiaux) et de l’ensemble des traitements et médicaments que vous prenez.

 

EN PRATIQUE

- Avant l’opération

Une consultation pré-anesthésique doit être réalisée au moins 48 heures avant toute intervention.

- Après l’opération

Vous passerez en salle de réveil avant de retourner dans votre chambre.

En cas de tumorectomie simple la sortie a généralement lieu le jour même ou le lendemain de l’intervention.

En cas de curage axillaire, un petit drain (tuyau) est mis en place pour quelques jours dans l’aisselle, et la sortie a généralement lieu entre le 3ème et 7ème jour post-opératoire

Des douches sont possibles quelques jours après l’opération, en protégeant la zone opératoire.

- Après la sortie

Après votre retour à domicile, si des douleurs, un gonflement sous le bras de la fièvre,  ou tout autre anomalie apparaissent, il est indispensable d’en informer votre médecin.

Cette feuille d’informations ne peut sans doute pas répondre à toutes vos interrogations. Dans tous les cas, n’hésitez pas à poser au chirurgien toutes les questions qui vous viennent à l’esprit.

© 2017 - Graphisme : Melanie Duquesne